Sociologie de l’obésité

ARTICLE Si vous êtes pauvre, alors vous serez gros
Par Colette Roos / RUE 89

Qualifiée d’épidémidie mondiale dans un rapport de l’OMS, l’obésité est un problème sanitaire dans toutes les sociétés développées. Les institutions scientifiques et médicales sont mobilisées pour proposer des plans de lutte appuyés sur une meilleure alimentation et une hygiène de vie. En effet, toutes les analyses se recoupent et constatent que la transformation des modes de vie (sédentarisation et alimentation trop riche et déséquilibrée) est la cause essentielle de l’obésité. C’est un problème grave de par les conséquences sanitaires, sociales et économiques qui en résultent. C’est également un problème inquiétant, car les dispositions et campagnes engagées jusqu’à présent se sont révélées le plus souvent inefficaces et parfois contre-productives. Le but de cet ouvrage est d’analyser comment la sociologie et l’anthropologie peuvent contribuer à éclairer et expliquer pourquoi les plans d’action mis en place sont en partie inefficaces et comment ces disciplines peuvent apporter une aide efficace, enfin, dans quelles conditions elles pourraient intervenir à partir d’un dialogue interdisciplinaire indispensable.

Jean-Pierre POULAIN, sociologue, est auteur de nombreux ouvrages sur l’alimentation, dont Sociologies de l’alimentation (« Quadrige », 2005).

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s