MODELES D’ORGANISATION D’EQUIPES DE SOINS ET RESULTATS DE SANTE

JE cite ici un communiqué issu « d’un Colloque en soins infirmiers qui se tenait à Montréal, la directrice scientifique à la Faculté des sciences infirmières de l’Université de Montréal et chercheuse à FERASI, Danielle D’Amour a expliqué en être arrivée à ce constat après avoir analysé les dossiers de 2700 patients sur une période de trois ans ».

Mme D’Amour fait le lien entre des modèles d’organisations et la survenue d’événements indésirables liés aux soins infirmiers.

« Les unités utilisant le «modèle fonctionnel en ajustement », qui opèrent avec peu d’infirmières, mais compensent avec l’ajout de personnel auxiliaire ou des préposés aux bénéficiaires, ont en effet eu deux fois plus d’accidents que celles utilisant d’autres modèles, plus optimaux.

Le meilleur d’entre eux, le «modèle professionnel innovant», permet d’avoir plus d’infirmières et davantage de personnel hautement qualifié, comme des infirmières bachelières. Il n’est toutefois en place que dans une seule des 22 unités observées.

«On se rend compte que la présence d’une plus grande proportion d’infirmières fait la différence, tout comme leur niveau de qualification», indique Mme D’Amour qui craint pour la sécurité des patients. »

LIEN VERS LE COMMUNIQUE

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s