LA NRS : une échelle psychométrique permettant l’étude quantitative de la relation patient/infirmier(e)

Research
Development of the Nursing Relationships Scale: a measure of interpersonal approaches in nursing care Tan Kan Ku and Harry Minas
International Journal of Mental Health Systems 2010, 4:12doi:10.1186/1752-4458-4-12
Published: 28 May 2010

Cet article propose les résultats d’une étude visant au développement d’une échelle permettant d’étudier par un questionnaire les différentes dimensions de la relation patient/infirmier(e).
Il n’existe actuellement pas d’échelles compatibles avec des études portant sur de larges échantillons de professionnels et qui puissent être valable quel que soient le type de pathologie présente chez les patients suivis.

LEs auteurs ont étudiés les réponses apportés par un groupe de 132 psychiatres et 76 infirmières. 34 questions sur la relation infirmier/patient ont été posées au sujet de deux cas cliniques hypothétiques. Les différentes dimensions des réponses apportées ont été examinés ensuite par un test statistique.

Cinq dimensions ont été mises en évidence. Ces dimensions comptant pour 53% des variations observées dans chaque item. Ces dimensions ont été nommées :
Approche empathique et soignante
= tendance à passer du temps pour donner aux patients des explications, donner des encouragements.
Satisfaction du professionnel
Approche d’autorité
Tendance à prendre le contrôle de la relation sans se soucier de l’implication du patient
Négativité (effets négatifs de la relation)
= ressentir des barrières à la relation, comportement d’évitement

Ce travail a permis le développement d’une mesure des approches interpersonnelles en soins infirmiers. En complément des techniques thérapeutiques et des procédures de soins, la relation interpersonnelle en soins infirmiers est un domaine important à explorer. On suppose que cette relation détermine le niveau d’information des patients et des familles au regard des soins reçus, le niveau d’implication de chaque patient vis à vis de leur traitement, le niveau de satisfaction dans le contact avec le personnel medical et paramédical. Cela influe aussi sur la satisfaction au travail des soignants.

LA grille pourrait etre utilisé pour mesurer des variations selon les types de service ou de pathologies, de profil socio-démographique des soignants et des patients ou des profils psychosociaux.

Dans le cas de cette étude, les auteurs montrent la cohérence interne de la grille NRS, sa validité et sa capacité discriminante.

Les auteurs montrent avec la NRS que la stigmatisation de la maladie mentale influe négativement sur la relation soignant/soigné par exemple. L’étude montre des variations entre infirmières de soins généraux et infirmières de psychiatrie dans l’attitude adoptée à l’égard des patients atteints de pathologies mentales.

ARTICLE PROVISOIRE EN PDF

Une réflexion sur “LA NRS : une échelle psychométrique permettant l’étude quantitative de la relation patient/infirmier(e)

  1. Bonjour,

    Je trouve cette étude très intéressante. D’ailleurs, je suis en master 1 de psychologie et je réalise mon travail de recherche sur l’effet de la relation patient/infirmier(s) sur l’observance des patients psychotiques. Cette échelle me serait très utile pour mon recueil de données, le soucis étant que je n’arrive pas à me la procurer…pouvez-vous me venir en aide svp? Bonne journée

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s