DIGNITE

DIGNITÉ n. f. XIIe siècle. Emprunté du latin dignitas, -atis, « mérite, estime, considération », « charge, dignité publique », « honorabilité ».
1. Valeur éminente, excellence qui doit commander le respect. La dignité de la personne humaine. La dignité de la pensée, du travail. 2. Attitude de réserve et de fierté, inspirée par le respect de soi-même. Conserver sa dignité. Savoir garder toute sa dignité. Manquer de dignité. Perdre toute dignité. Supporter le malheur avec dignité. Par ext. Gravité noble qui inspire la considération, commande le respect, les égards. Il a beaucoup de dignité dans les manières. Parler, agir avec dignité. 3. Fonction ou distinction qui confère un rang éminent dans la société. Les premières, les plus hautes dignités de l’État, de l’Église. La dignité de cardinal. La dignité de maréchal de France. Être investi d’une nouvelle dignité. Parvenir à la dignité suprême. La dignité de grand officier, de grand-croix de la Légion d’honneur. Les marques, les insignes d’une dignité.

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s