CITATION DU JOUR

« Les infirmières répondent qu’elles sont débordées, qu’on les fait tourner dans plusieurs services, qu’elles ont des plannings insensés. Conséquence : faute de les connaître, elles ne s’attachent pas aux patients. Pour Marie-Andrée Germain, c’est du « cassage de service ». « Les infirmières pourraient rester deux mois de suite dans un secteur et ensuite bouger mais on les fait tourner quelquefois au bout de quelques jours. On ne peut rien construire dans ces conditions. »

SOURCE : Ex-infirmière, elle a vécu l’hôpital, côté patient
Par Agnès Noël
17 décembre 2010
TEMOIGNAGE CHRETIEN.

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s