DES MOTS QUI BLESSENT…

1)INSULTE n. f. XIVe siècle. Probablement emprunté du latin médiéval insultus, « assaut, attaque ».
Outrage, de fait ou de parole, commis dans le dessein d’offenser. Proférer des insultes. Des insultes aussi graves veulent une éclatante réparation. Sans vouloir lui faire insulte, je dirais que… Fig. Ce luxe ostentatoire est une insulte à la misère.

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s