Usages et valeurs de la clinique (Jeu 13 oct et Ven 14 oct 2011)

Usages et valeurs de la clinique
Jeu 13 oct et Ven 14 oct (9h-12h30/14h-18h)
Université Paris Diderot-Paris 7, Les Grands Moulins,
16 rue Marguerite Duras, 6-10 esplanade Pierre Vidal Naquet, 75013 Paris.
Sous la responsabilité de Gilles BARROUX et Céline LEFÈVE.
Colloque organisé avec le Centre Georges Canguilhem (Université Paris Diderot-Paris 7).
Objet d’une recherche féconde, la clinique alimente un questionnement interdisciplinaire récurrent, sous la
forme de cycles d’études, de séminaires ou encore de colloques pour proposer de nouveaux champs de réflexion
sur l’espace du soin, sur la thérapeutique et sur la médecine en général. Ces recherches appellent à interroger
la pluralité des usages pratiques de la clinique, historiquement ancrés dans les traditions de l’univers médical,
mais aussi la multiplicité des usages théoriques de cette notion : sans cesse interrogée, commentée, redéfinie…
Ces journées se proposent d’examiner comment discours et pratiques cliniques donnent sens aux gestes
quotidiens de l’exercice de la médecine dans le cadre de la relation entre médecin et malade, mais se font
aussi le résultat des grandes évolutions et crises de la médecine : refonte de l’Hôpital à la fin du XVIIIe
siècle, émergence de l’anatomo-pathologie dans les logiques du soin, appropriation de techniques thérapeutiques
perfectionnées comme la radiothérapie, avènement de la médecine de la santé et de la prévention,
maîtrise des débuts et de la fin de la vie… Elles sont l’occasion de s’interroger sur le sens des
conceptualisations, des analyses et des critiques relatives à la clinique, notamment dans les discours
contemporains sur le soin, l’hôpital, l’anthropologie médicale ou encore les effets des récentes innovations
scientifiques et technologiques sur les modalités d’examen des malades.
Ce projet se fait en partenariat avec le Centre Georges Canguilhem (Université Paris Diderot-Paris 7)
dont les recherches visent à se saisir des questions les plus actuelles posées par la médecine en convoquant
l’histoire, l’épistémologie, les sciences sociales, la philosophie. Le Centre Georges Canguilhem partage
avec le CIPh la double vocation à développer des recherches novatrices et à les faire connaître du plus
grand nombre, les destinataires en étant aussi les praticiens et l’ensemble des acteurs du champ de la
santé désireux de mettre en oeuvre des pratiques plus réflexives.
Intervenants :
Gilles Barroux (CIPh), Lucia Candelise (post-doctorante SPHERE), Marie Gaille (CNRS), Céline Lefève
(Université Paris 7 – Centre G. Canguilhem), Todd Meyers (Université de Detroit), Jean-Pierre Peter
(EHESS), Didier Sicard (CCNE).
Ce colloque fera l’objet d’un programme détaillé. Consulter le site du Collège http://www.ciph.org

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s