La honte d’être malade.

La honte d’être malade.
Réf. 443886Article (Document papier) – En français

MEDECINE DES MALADIES METABOLIQUES, vol. 5, n° 3, Issy-les-Moulineaux : Elsevier Masson (éditeur), 2011/06, pages 317-320, ISSN 1957-2557, FRA
TISSERON (S.)

La honte n’est ni la culpabilité, ni la pudeur.
Elle se caractérise par l’angoisse de perdre à la fois l’amour de ses proches, l’estime de soi et ses liens à sa communauté de rattachement.
C’est pourquoi l’angoisse qui borde toutes les formes de honte est celle d’être retranché du genre humain, et qu’elle est aussi difficile à nommer.
Du coup, il faut apprendre à la reconnaître derrière ses masques, et garder à l’esprit qu’elle est une expérience de marginalisation nécessitant une ré-affiliation à l’humain.
[résumé éditeur].

Mots-clés BDSP : Honte, Maladie chronique, Culpabilité, Vécu, Emotion, Adaptation, Représentation maladie, Trouble anxieux
Mots-clés Pascal : Honte, Chronique, Maladie, Culpabilité, Adaptation, Représentation mentale, Trouble anxieux
Mots-clés Pascal anglais : Shame, Chronic, Disease, Guilt, Adaptation, Mental representation, Anxiety disorder

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s