Petite fable de Noël

En un hôpital de blanc vêtu
Un infirmier bien mal lui en prit
Fit la commande d’un produit

A la pharmacie il demanda fort naïvement
De lui apporter prestement un injectable
C’est dire s’il ne fallait pas être pressé
Car le mercredi suivant il serait livré

Mais point de détails superfactoires !
L’essentiel ne se trouve point, détail mineur,
Dans la date de livraison dudit laboratoire

S’il fallait en rire, on rirait bien de cette incongruité
Que d’un médicament on oserait utiliser
En un hôpital pour le malade faire guérir

Surtout que dudit produit, le fabricant se vantait
A tout vent, matins et soirs,
Que si noble liquide injecté dans la fesse
Permettait o miracle des économies de faire

Donc l’infirmier, naivement lui en pris
De commander un tel produit
Mais bien mal de le faire
Pour un malade non solvable et malade de surcroit

Car être malade est un mal acceptable
Si de l’argent on peut faire montre
Ou bien autre carte d’affiliation, bleue ou verte

Or logique il n’y en a point
De supprimer un produit qui permet de faire
O combien des économies si par une piqure
On se sent mieux et on reste libre comme l’air

Au lieu de cela, on préférera faire vite
Point guérir mais panser une jambe de bois
Et éviter de payer un peu
Pour ramasser les pots cassés un peu plus tard, on verra !

Alors moral de l’histoire, si une il faut en faire
Pourquoi guérir si l’on peut tomber malade
Et que moins cher cela coûte
ET qu’après tout le déluge est toujours après soi.

PS : Toute ressemblance avec des faits vécus ou des logiques économico-statistico-tehcnocratico-managériales seraient totalement voulus et écrites ici sous la forme d’une fable pour railler avec humour ce que le quotidien nous livre comme absurdité.

Une réflexion sur “Petite fable de Noël

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s