Désirable et indésirable clinique : impressions à chaud d’un infirmier

XVIe Cours sur les Techniques de Soin en Psychiatrie de secteur
Mercredi 14, jeudi 15 et vendredi 16 mars 2012

136, rue Louis Becker – 69100 VILLEURBANNE – FRANCE

Désirable et indésirable clinique

C’est à chaud que je livre mes impressions. Celles d’un infirmier, certes avec un bagage (qui n’a pas un bagage ?) de sociologie et de pratique de terrain.

D’abord l’impression d’un formidable vent frais sur la pensée qui recircule, et l’impression qu’il y a des raisons d’espérer que l’on cesse de prendre les individus non plus comme des simples acteurs dénués de psychisme et en l’occurence également les soignants ce que j’entends nommer comme les fantassins de la psychiatrie.

Oui cela fait du bien d’entendre que les théories (psychanalyses, sociogenèse, aujourd’hui psychiatrie biologique…) ont pu et continuent à prendre des prises de position autoritaire, abusive.

On voit que l’on pourrait soigner, mieux et plus précisément, avec plus de finesse en évitant de mettre tous les patients dans un même panier, tenir compte de l’âge, des modes d’entrée… Et éviter les dégradations consécutives à la maladie psychique, les prévenir, par le biais d’ateliers de soins.

Agréable aussi de ne pas bannir des mots comme celui de « cognitif » de ne pas voir des prises de position hermétiques, et ne pas s’enfermer dans des querelles de chapelle.

On peut enntrevoir aussi un besoin de plus de collégialité aussi avec la possibilité que la parole de chacun soit respecté. (Théorie des groupes de Bion par exemple, cité par un intervenant).

CA donne envie de continuer, de voir qu’il y a espoir, car il en faut quand on est soignant , de l’optimisme.

Si on arrive à « mettre du jeu » (à noter la duplicité du terme, lié à l’amusement et aussi à la liberté… ça fait rêver !), on pourra peut être sortir de l’ornière de l’exclusif, de la tyrannie des idéologies technicisantes pour arriver à ne plus exclure le psychisme de notre vie, à tous.

Et être l’auteur de son propre discours.

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s