Le mot du jour : rage

État affectif pouvant se manifester par une grande violence verbale ou physique, ou par un silence hargneux fait de colère, de ressentiment ou de haine, qui est généralement causé par un sentiment d’impuissance devant une situation frustrante. Synon. partiel colère, fureur, furie. Accès, crise, moment de rage; mouvement, transport de rage. La rage s’empare de tous les cœurs, les yeux roulent du sang, la main frémit sur l’épée (CHATEAUBR., Martyrs, t. 1, 1810, p. 287). Sa rage redoubla. Oh! Je me vengerai, s’écria-t-il en frappant la table du poing, je me vengerai! (THEURIET, Mariage Gérard, 1875, p. 107). V. houle D 1 ex. de Roy.

Et pourquoi demandez vous naivement ?

Parce que tous ceux qui sont de l’autre côté de la barrière de verre que dressent les privilégiés de naissance, les technocrates bien pensants et les experts de toute sorte qui décident du sort de tous pour se protéger eux mêmes provoquent un fort ressentiment d’injustice.

L’expérience et la compétence passent après les petits arrangements entre amis, les réseaux et autres préjugés.

Alors oui la servilité a une fin ! Celle du moment ou les citoyens disent stop !

RAPPELONS :
Chacun peut se prévaloir de tous les droits et de toutes les libertés proclamés dans la présente Déclaration, sans distinction aucune, notamment de race, de couleur, de sexe, de langue, de religion, d’opinion politique ou de toute autre opinion, d’origine nationale ou sociale, de fortune, de naissance ou de toute autre situation.

Quiconque travaille a droit à une rémunération équitable et satisfaisante lui assurant ainsi qu’à sa famille une existence conforme à la dignité humaine et complétée, s’il y a lieu, par tous autres moyens de protection sociale.

Toute personne a droit à un niveau de vie suffisant pour assurer sa santé, son bien-être et ceux de sa famille, notamment pour l’alimentation, l’habillement, le logement, les soins médicaux

ET enfin :

La Loi est l’expression de la volonté générale. Tous les Citoyens ont droit de concourir personnellement, ou par leurs Représentants, à sa formation. Elle doit être la même pour tous, soit qu’elle protège, soit qu’elle punisse. Tous les Citoyens étant égaux à ses yeux, sont également admissibles à toutes dignités, places et emplois publics, selon leur capacité, et sans autre distinction que celle de leurs vertus et de leurs talents.

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s